3ad.fr » Santé » Autopalpation des seins : pourquoi et comment faire ?

Autopalpation des seins : pourquoi et comment faire ?

La pratique de l’auto-palpation des seins chez une femme est très recommandée. Cela permet de détecter de façon précoce les signes d’une éventuelle maladie. L’examen peut se faire à la maison et ne nécessite que des gestes simples. Voici pourquoi il est important de réaliser une auto-palpation des seins et comment faire.

Pourquoi réaliser un auto-examen des seins ?

Le principal but de cet examen des seins est de détecter quelque chose d’anormal ou de « bizarre ». L’auto-palpation permet également de repérer au niveau des seins un changement particulier. Ainsi, cet examen peut très bien vous permettre de détecter des plis (au niveau de votre peau), un léger creux, une plaie partielle, du sang ou alors un liquide sortant des mamelons. Autant de signes qui pourraient signaler une maladie. Qu’il s’agisse d’une maladie grave ou non, ces signes vous amènent à consulter un médecin généraliste ou un spécialiste. Celui-ci saura vous informer sur les examens supplémentaires qu’il y a lieu de faire (IRM, prise de sang, mammographie, échographie des seins, etc.).

Par ailleurs, le fait de détecter très tôt ces signes vous permettra d’être pris en charge le plus vite possible. Ceci facilite dans la plupart des cas la guérison, surtout s’il est question de cancer de seins. Notez qu’il s’agit d’une tumeur maligne responsable du décès de nombreuses femmes. Il est donc très important de le diagnostiquer le plus vite possible afin de bénéficier d’un traitement précoce pour accroître vos chances de guérison.

Comment faire l’auto-palpation ?

L’auto-palpation des seins prend en compte la phase d’observation et la phase de palpation.

Phase d’observation

L’observation consiste à effectuer une inspection visuelle. Vous devez donc vous mettre nue face à votre miroir tout en maintenant bien droits vos épaules et vos bras au niveau des hanches. L’observation s’effectue en trois différents niveaux. Pour commencer, observez vos seins pour détecter un éventuel changement de forme, de volume, de masse ou de grosseur. Ensuite, observez les mamelons afin d’évaluer leur apparence (gonflement, rétractation). Vérifier également s’il y a un écoulement. Pour finir, vérifier la peau (épaississement, peau d’orange, changement de couleur, rougeurs).

Phase de palpation

Commencez par soulever le bras droit puis servez-vous de trois doigts de votre main gauche pour palper de façon ferme, attentive et complète le sein droit. Faites de petits cercles sur l’ensemble du sein en débutant du côté externe. Faites de même avec le sein gauche en utilisant cette fois-ci la main droite. Si vous le souhaitez, il est possible d’effectuer la palpation en étant allongée.

Par ailleurs, prêtez une attention particulière à l’aisselle ainsi qu’à la zone qui la sépare du sein. Le but est de vérifier la présence de toute induration ou grosseur anormale. Aussi, effectuez une pression de manière délicate sur le mamelon afin de vérifier qu’il ne se produit aucun écoulement. N’hésitez pas à contacter votre docteur si c’est le cas.

D’après les spécialistes, vous devez commencer par pratiquer cet examen dès que vous avez atteint l’âge de 20 ans. Cela doit se faire une fois par mois, quelques jours (2 ou 3) après les règles.