3ad.fr » Divers » Comment faire son e-liquide soi-même ?

Comment faire son e-liquide soi-même ?

L’e-liquide est le liquide prêt à vaper de la cigarette électronique et ce dernier est commercialisé sans son consommable. L’e-liquide est composé de plusieurs éléments, dont la nicotine et la glycérine végétale. À défaut d’en acheter sur le marché, il est possible d’en fabriquer soi-même à la maison. Comment faire son e-liquide soi-même ? Découvrons !

De quoi aurez-vous besoin ?

Pour la préparation de votre e-liquide fait maison, vous aurez besoin de la base, des boosters de nicotine, des arômes et des additifs.

La base

La base est l’élément principal de la fabrication de l’e-liquide. Vous devez donc la choisir sans nicotine. Elle est composée de glycérine végétale (VG) et de propylène glycol (PG). La première permet l’obtention d’une vapeur dense et le second fait ressortir les arômes et accentue le hit. Si vous êtes un débutant dans l’utilisation de la cigarette électronique, combinez 20 % de VG à 80 % de PG ou faites 50 % de chacun des éléments. Si vous êtes un peu plus expérimenté, vous avez le choix entre 100 % de PG, 100 % de VG ou 20 % de PG et 80 % de VG.

Les boosters de nicotine

La vente de nicotine dans les flacons d’e-liquides de plus de 10 millilitres est interdite. C’est la raison pour laquelle les boosters ont été inventés. Ainsi, le taux de nicotine autorisé dans un e-liquide ne doit pas dépasser 20 milligrammes par millilitres. Justement, les boosters ne contiennent que 20 milligrammes de nicotine.

Les arômes

Il y en a une multitude et vous aurez même l’embarras du choix. Certains fabricants vous proposeront des versions d’arômes très concentrés et d’autres vous en présenteront de moins concentrés. Ajoutez-en selon votre convenance, tout en tenant compte du fait que plus vous en mettez, plus votre e-liquide sera puissant. Si vous ajoutez un arôme au début de la préparation, vous pouvez en rajouter à la fin pour rééquilibrer votre e-liquide.

Les additifs

Les additifs ne sont pas obligatoires, mais si vous décidez d’en mettre dans votre mélange, vous devez procéder avec parcimonie. Vous ne devez compter qu’entre 1 et 3 % d’additif du volume total de votre e-liquide.

La préparation de l’e-liquide

Servez-vous d’un flacon pouvant contenir le volume d’e-liquide que vous voulez concocter. L’ordre de versement des ingrédients dans le flacon ne compte pas. Une fois qu’ils y seront tous, secouez énergiquement le flacon pour que tous les ingrédients soient bien mélangés. Laissez reposer un bon moment. Généralement, l’e-liquide préparé à la maison peut être rapidement utilisé : si vous ne pouvez pas attendre une heure au moins, 30 minutes de patience peuvent suffire afin que le mélange n’ait pas un goût insipide. Le goût définitif s’installe après une demi-heure et une semaine, voire 15 jours pour qu’un arôme tabac par exemple donne toute sa saveur.

La dégustation de l’e-liquide

C’est bien évidemment l’étape la plus attendue. Vous aurez l’occasion de vérifier si votre préparation est comme vous le voulez. Sinon, vous pouvez toujours apporter de petites corrections comme un ajout d’arôme si le mélange est trop fade ou de base s’il est trop fort en goût. Dès que vous sentez que le goût désiré est finalement atteint ou relativement proche, vous pouvez vaper votre e-liquide en l’introduisant dans une cigarette électronique !